Flash info
Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

LES FACI RENFORCENT LES CAPACITÉS DE SES FUTURS CASQUES BLEUS

  
  
01 / 03 / 2019

 

LES FACI RENFORCENT LES CAPACITÉS DE SES FUTURS CASQUES BLEUS

Débuté le lundi 18 février dernier, le séminaire de formation de base aux Modules ONU, au profit des personnels des Forces Armées de Côte d’Ivoire, en attente d’être déployés sur le théâtre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, a pris fin ce mercredi 26 février 2019, au Camp d’Anonkoa-Kouté (AK – Camp).
La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du Colonel Allah Kouamé Joseph, Chef du Bureau Opérations de l’Etat-Major, représentant le Général de Division Lassina Doumbia, Chef d’Etat-major Général des Armées et de Mr Tinko Weibezahl, Directeur du programme de sécurité de la Fondation Konrad Adenauer, chargée de la formation.
Pour le Lieutenant-colonel Kouamé Jean-Marie, Chef de Corps du 1er Bataillon Pilote Projetable, l’organisation de cette session de formation traduit de façon concrète, la volonté de la Fondation Konrad Adenauer, de soutenir l’engagement des contingents ivoiriens, appelés à participer aux Opérations de Soutien à la paix dans le monde. « En dix jours, ce sont au total 714 hommes et femmes, tous issus du 1er Bataillon Pilote Projetable qui ont gracieusement bénéficié de cette formation » s’est félicité le Commandant 1er BPP.
À sa suite, Le Directeur du programme de sécurité de la Fondation Konrad Adenauer, Mr Tinko Weibezahl, s’est réjoui de la parfaite réussite de ce séminaire de formation, à l’actif des Forces Armées de Côte d’Ivoire. « La participation aux Opérations de maintien de la paix des Nations Unies, en raison des exigences qui y sont attachées, favorisera une professionnalisation accrue des FACI », a-t-il indiqué avant la remise symbolique de diplôme de fin de formation à quelques stagiaires.
L’occasion était toute trouvée pour le colonel Allah Kouamé Joseph, représentant le Chef d’Etat-major des Armées, de témoigner toute la gratitude de la haute hiérarchie militaire des FACI, à l’endroit de la Fondation Konrad Adenauer et de ses formateurs. «Vous êtes aujourd’hui familiarisés aux modules de base des Nations Unies. Toutes choses qui vous permettront de rayonner et de représenter dignement le drapeau national en opération de maintien de la paix », a-t-il rappelé aux stagiaires avant de déclarer, close, la formation.
Un ensemble de modules ont été dispensés par les experts de la Fondation Konrad Adenauer aux personnels du 1er Bataillon Pilote Projetable, en attente d’un déploiement dans le courant de l’année 2019, conformément à l’engagement pris par l’Etat de Côte d’Ivoire, à contribuer aux Opérations de maintien de la paix des Nations Unies.
Pour rappel, La Fondation Konrad Adenauer, chargée de cette formation est une Fondation politique allemande, proche du parti chrétien-démocrate, le parti de la Chancelière Angela Merkel, son budget est financé par les ressources publiques logées au Ministère de la Coopération. Le programme de sécurité dirigé par Mr Tinko Weibezahl, se consacre à accompagner en Afrique subsaharienne, la formation civique et morale des hommes en armes (militaires, gendarmes et policiers) et accompagnent les décideurs politiques dans la mise en œuvre des reformes du secteur de la sécurité. L’objectif étant que les politiques de sécurité mises en œuvre dans les différents États soient le plus consensuelles possible, en privilégiant le dialogue entre les acteurs.
Cette seconde session de formation intervient après la première du genre qui s’est déroulée du 22 janvier au 02 février 2018 sous la conduite de la même structure.
Il faut noter que pendant ledit séminaire, plusieurs modules ont été dispensés aux futurs Casques bleus ivoiriens. À savoir :
Le contexte de la mission, la protection des droits de l’homme, le mandat de la MINUSMA et protection des civils, les généralités sur les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, le Droit International Humanitaire et règles d’engagement, le contexte politique et sécuritaire malien, la prévention des abus sexuels et protection des personnes vulnérables, la culture malienne, la dimension genre dans les opérations de maintien de la Paix, la santé et VIH SIDA, la coopération civilo-militaire, la conduite et discipline, l’esprit d’équipe au sein d’une mission, la protection des enfants, la gestion du stress, le respect de la diversité et les violences sexuelles liées aux conflits.