Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

Les Forces Spéciales Font un important don de matériels à l’Hôpital et à la Pouponnière de la ville d’Adiaké

  
  
12 / 01 / 2017

 

Les Forces Spéciales Font un important don de matériels à l’Hôpital et à la Pouponnière de la ville d’Adiaké

Les Forces Spéciales ont fait parler leur cœur ce samedi 11 mars 2017 en offrant un important lot de matériels composé de produits et outils d’entretien, de denrées alimentaires et de matelas. Ces présents à destination de L’hôpital Général et de la pouponnière de la ville d’Adiaké ont été remis par le Général de Brigade LASSINA Doumbia, Commandant les Forces Spéciales, en présence de Madame TRAZIE, Préfet du département d’Adiaké et de toutes les autorités administratives et coutumières de la localité.

 C’est un important don de matériels constitué de matelas, savons, insecticides, désodorisant, désinfectants, papiers hygiéniques, gants de ménages, sacs poubelles, balais, râteaux, laits, couches, sacs de riz et biens d’autres encore, qui a été remis à l’hôpital général et à la pouponnière de la ville d’Adiaké par les Forces Spéciales de Côte d’Ivoire.

« Faire des dons à l’hôpital et à la pouponnière, c’est faire œuvre utile et favoriser le rapprochement avec la population suite aux récents torts que nous lui avons causé.» affirme d’entrée le Général de Brigade LASSINA Doumbia qui a tenu à souligner que ces matériels ont été  achetés sur la base des besoins qui leur ont été exprimé par les structures concernées et avec la contribution financière de tous les soldats de cette unité d’élite.  

Du côté de la chefferie et de la municipalité, le message est  le même, celui de la gratitude de la population qui est la première bénéficiaire. Cependant, Nanan Tanoh AYEMOU, Chef Central de la localité et M. KONE Konéba, 4ème Adjoint au maire d’Adiaké, ont souhaité ne plus revivre de tels incidents.

Quant aux récipiendaires, ils ont exprimés l’immense joie qui les anime devant cet acte de haute portée sociale. Les matériels seront utilisés à bon escient, ont-ils rassurés.

Pour Madame TRAZIE, Préfet de département, les Forces Spéciales méritent le pardon des populations au travers de cet acte citoyen. « Nous nous sommes accommodé d’une Force Spéciale bradant le danger pour sauver des vies et protéger les populations et non le contraire » a-t-elle rajoutée.

Elle a rappelée comment grâce à l’intervention spontanée de cette unité lors de l’attaque terroriste du 13 mars 2016, le pire avait été épargné. Mme TRAZIE a appelé les populations au calme et au pardon.

           

Cet élan de cœur intervient juste à la veille du 1er anniversaire de l’attentat de la ville de Grand-Bassam qui avait couté la vie à 03 éléments des Forces Spéciales ivoiriennes. Anniversaire que les Forces Spéciales comptent commémorer le lundi 13 mars 2017 en souvenir de tous leurs hommes tombés au champ d’honneur depuis leur création.

Source : BIPA