Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

LUTTE CONTRE LE TERRORISME- UN LABORATOIRE ANTI-TERRORISTE A JACQUEVILLE, HAMED BAKAYOKO « NOUS DEVONS ETRE A MESURE DE PREVENIR LES ATTAQUES »

  
  
19 / 10 / 2018

 

LUTTE CONTRE LE TERRORISME- UN LABORATOIRE ANTI-TERRORISTE A  JACQUEVILLE, HAMED BAKAYOKO « NOUS DEVONS ETRE A MESURE DE PREVENIR LES ATTAQUES »

Former pour anticiper la menace terroriste. Tel est le but de l’Académie Internationale de lutte contre le terrorisme qui sortira de terre dans quelques mois en Côte d’Ivoire. La cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée ce jeudi 18 octobre à Jacqueville, en présence des autorités ivoiriennes et françaises.

Cette initiative est née de la volonté conjointe du Président Alassane Ouattara et d’Emmanuel Macron, Président de la République française, de faire de la Côte d’Ivoire, le pôle de la lutte antiterroriste en Afrique. Selon le colonel Major Assamoi Guezou, en charge des affaires logistiques à l’Etat-major des armées, cette académie sera construite sur une superficie totale de 1200 hectares. Elle comprend des bâtiments académiques, des logements, un amphithéâtre de 200 places d’un côté et de l’autre, un centre d’entrainement et de formation, avec des zones nautiques. Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, salue ce fruit du partenariat entre la Côte d’Ivoire et la France.

« C’est un grand moment de voir nos deux pays, monter ce projet. Ce centre résulte de la volonté du Président Ouattara et Emmanuel Macron, de prévenir un fléau mondial, qu’est le terrorisme. Les terroristes ont toujours une longueur d’avance sur nous, mais avec cette académie, il s’agira de les devancer et anticiper leurs actes. Nous devons être à mesure de prévenir les attaques. Nous aurons désormais une meilleure collaboration avec les forces de la sous-région afin d’avoir une bonne riposte en cas d’attaque. Des unités d’élites et des magistrats spécialisés dans la lutte contre le terrorisme, viendront nous apporter leur savoir-faire. Je souhaite donc que cette académie voit très vite le jour » a-t-il déclaré.

Le terrorisme touche plusieurs pays en Afrique et plus particulièrement ceux de l’Afrique de l’Ouest. Le Mali, le Burkina Faso ou encore le Nigéria, subissent régulièrement des attaques Djihadistes. Il s’agira en créant ce centre, de former les forces armées ivoiriennes mais aussi celles de la sous-région en vue d’une riposte à la hauteur de l’attentat perpétré.

Jean Yves le Drian, ministre français de l’Europe et des affaires étrangères, se souvient encore du 13 mars 2016, jour noir pour la Côte d’Ivoire.

« C’est pour moi un grand moment de voir ce projet se réaliser et je ne peux par la même occasion oublier le 16 mars 2016, date de l’attentat de Grand Bassam, à quelques kilomètres d’ici. Une situation qui vient nous rappeler que nous devons nous préparer afin de réagir efficacement face à la menace terroriste. Cette académie permettra de mieux lutter contre ce phénomène. Elle permettra surtout aux acteurs de mutualiser leurs forces afin d’être efficaces sur le terrain. Et je suis persuadé que ce centre aura une résonance internationale » a-t-il assuré.

L’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme sera construit sur le site de Mokogninin, dans le village d’Ababri à Jacqueville. Il coûtera 171 milliards FCFA.

Source: Poleafrique.info