Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

DEFENSE : LES FORCES ARMEES DE COTE D’IVOIRE SE DOTENT D’UN CAMP DE MANŒUVRE MULTI-MODULAIRE

  
  
11 / 04 / 2022

 

DEFENSE : LES FORCES ARMEES DE COTE D’IVOIRE SE DOTENT D’UN CAMP DE MANŒUVRE MULTI-MODULAIRE

Ce vendredi 08 avril demeurera certainement un grand jour dans le processus de formation dans les Armées ivoiriennes. En effet, un centre de formation opérationnelle multi-modulaire vient de voir le jour dans le village de Simonkro, dans le district autonome de Yamoussoukro. Fruit d’un partenariat entre l’Etat-Major Général des Armées et la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense de France, il permettra, sur le même site de délivrer des formations variées et adaptées aux objectifs opérationnels et pédagogiques des troupes. Une grande avancée dans le renforcement des capacités des soldats ivoiriens.
Situé à deux kilomètres de l’Académie des Forces Armées (AFA) de Zambakro, ce camp de manœuvre s’étend sur une centaine d’hectares. Il comprend une base opérationnelle avancée du niveau compagnie (une centaine d’hommes), un champ de tir pour armes individuelles, un village de combat, divers circuits de manœuvre aussi bien pour véhicules blindés que pour le déploiement des troupes ; le tout, sur un site qui offre des environnements divers et variés pour tout type de formations opérationnelles. Plusieurs équipements complètent ce dispositif, permettant de conduire un large éventail d’exercices. Baptisé « Zone d’Instruction Opérationnelle Multiple », le camp est dimensionné pour recevoir les troupes en totale autonomie sur une longue durée et rendre réaliste leur mise en situation.
Le camp de manœuvre de Zambakro est prioritairement dédié à l’instruction des stagiaires de l’AFA, dans le cadre de leur formation opérationnelle, mais il pourra accueillir des troupes en pré-déploiement ou en simple aguerrissement. Le large spectre de possibilités offertes par le site pourra ainsi permettre de développer les capacités en fonction des objectifs opérationnels définis pour chaque entité.
En visite sur le site, le Chef d’Etat-Major Général des Armées (CEMGA) a marqué sa satisfaction devant cet outil de formation majeur qui constitue une étape essentielle dans le renforcement des capacités des Armées ivoiriennes : «Cette infrastructure s’imposait dans le processus de formation de nos élites, car elle permet de prendre en compte tous les types de menaces dès la formation initiale des officiers, notamment dans le domaine des IED et des menaces asymétriques. C’est également une économie substantielle en matière logistique, que de disposer de tout ce spectre de formations en un même lieu et à proximité de l’Académie. C’est enfin une opportunité de préparer nos troupes sur ce que nous voulons qu’elles acquièrent comme compétences spécifiques. » Le Général de Corps d’Armée Lassina DOUMBIA n’a pas manqué de remercier la DCSD française, partenaire sur le projet qui a également offert du matériel de communication afin d’améliorer la chaîne de transmission pour les troupes déployées en Zone Opérationnelle Nord.
Avec la Zone d’Instruction Opérationnelle Multiple, l’Armée ivoirienne peut désormais envisager des manœuvres d’envergure sur une emprise militaire, sans perturbation des activités des populations ; un palier de plus vers l’objectif « FACI 2025 », qui vise à donner à la Côte d’Ivoire, l’Armée capable d’accompagner ses ambitions. Toute la pertinence du slogan "En avant pour la reconquête de notre fierté".

SOURCE : BUREAU D’INFORMATION ET DES PRESSE DES ARMEES (BIPA)