Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

Défense & Sécurité : L’Afrique de l’Ouest dispose désormais d’une Académie de Lutte contre le Terrorisme inaugurée, à Jacqueville.

  
  
16 / 06 / 2021

 

Défense & Sécurité : L’Afrique de l’Ouest dispose désormais d’une Académie de Lutte contre le Terrorisme inaugurée, à Jacqueville.

Née d’une volonté des présidents Ivoiriens Alassane Ouattara et Français Emmanuel Macron, en novembre 2017 lors du sommet « Union Européenne-Union Africaine », l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme (AILCT) a été inaugurée le jeudi 10 juin dernier à Jacqueville sous la présidence de SEM Patrick ACHI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement et en présence de SEM Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République Française et du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Téné Birahima OUATTARA.


Bâtie sur une superficie de 1100 hectares, l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme (AILCT) permettra de mettre en œuvre trois piliers de formation, à savoir, l’entrainement des unités spécialisées, la formation des cadres acteurs de la lutte antiterrorisme issus des ministères de la justice, de la Défense et de l’Intérieur et sans doute d’autres ministères à l’avenir et la recherche stratégique sur l’étude de la menace terroriste.
L’Académie peut également accueillir simultanément 3 stages de formation de 25 stagiaires, en héberger 25 et en nourrir 80. Aussi, le site servira à entrainer les unités dans les domaines du contre-terrorisme en milieu urbain et rural, du tir et de la protection rapprochée.
A l’occasion de l’inauguration de cette première tranche des bâtiments qui a coûté 15 milliards de F CFA, le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Téné Birahima OUATTARA n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage à son prédécesseur, Feu SEM Hamed BAKAYOKO, Premier Ministre, Ministre de la Défense, qui a porté à bras le corps, ce projet en l’inscrivant au titre des priorités du Ministère de la Défense.
Pour Téné Birahima OUATTARA, l’AILCT se doit de devenir un pôle d’expertise et de compétence régionale de la lutte contre le terrorisme au bénéfice de la stabilité des Etats ouest africains et de la sécurité des populations.
« La Côte d’Ivoire et la France, partenaires fondateurs de ce projet ambitieux, comptent sur l’implication d’autres partenaires pour poursuivre ensemble le développement de cette académie », a-t-il souhaité.
Il faut noter que la première pierre de cette académie a été posé le 18 octobre 2018. Et bien avant cette inauguration, l’AILCT avait déjà accueilli 500 stagiaires issus de 15 pays africains pour le renforcement des capacités de leurs hommes.
Les travaux restants à réaliser sont estimés à 25 milliards de F CFA pour lesquels la recherche et la mobilisation de ressources seront lancées.