Ministère d'État, Ministère de la Défense République de Côte d’Ivoire
armoirie

LANCEMENT DE LA 5ème SESSION INTERNATIONALE DE REFLEXION STRATEGIQUE (SIRS-2021) : Dr. Jean-Jacques KONADJE PLANTE LE DECOR !

  
  
19 / 11 / 2021

 

LANCEMENT DE LA 5ème SESSION INTERNATIONALE DE REFLEXION STRATEGIQUE (SIRS-2021) : Dr. Jean-Jacques KONADJE PLANTE LE DECOR !

C’est l’hôtel Palm-Club d’Abidjan-Cocody qui aura l’insigne honneur d’abriter, du lundi 22 au vendredi 26 novembre prochains, la 5e édition de la Session Internationale de Réflexion Stratégique (SIRS), organisée par le Ministère d’Etat, Ministère de la Défense de la République de Côte d’Ivoire, en partenariat avec la Coopération française. Dr. Jean-Jacques Konadjé, Président du comité d’organisation, a animé une conférence de presse de lancement, ce vendredi 19 novembre 2021, à la salle de conférence du Ministère d’Etat, Ministère de la Défense.
Placée sous le parrainage de M. Téné Birahima Ouattara, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, la SIRS, activité majeure de l’Institut d’études stratégiques et de défense (IESD), sera cette année animée par huit (08) conférenciers et verra la participation de 70 auditeurs dont 30 nationaux et 40 internationaux, originaires de 25 pays d’Afrique et de deux (02) communautés économiques régionales, autour du thème principal: « Armées africaines et sécurité intérieure : Etat des lieux et enjeux pour le développement. »
Dr. Konadjé explique le choix de ce thème « par le fait que de nos jours, les armées sont davantage sollicitées pour des missions tournées vers la sécurité intérieure de leurs pays. » Et le Président du comité d’organisation de préciser qu’«en effet, avec l’évolution du contexte géopolitique mondial induisant l’apparition de certaines menaces transnationales et hybrides, l’environnement sécuritaire de nos Etats et de nos continents a subi une profonde mutation. Désormais, une menace, aussi sérieuse soit-elle, peut-être à la fois locale, régionale, nationale, continentale et internationale. »
Avec la montée en puissance du terrorisme d’expression djihadiste et la grande criminalité observée dans certaines régions du monde, on constate, selon Dr. Konadjé, un brouillage de frontières entre la sécurité intérieure et la sécurité extérieure par le fait que les armées sont plus souvent sollicitées pour des missions à l’intérieur de leurs propres Etats. Au regard de ce qui précède, une question s’impose : peut-on parler de sécurité globale ?
Pour Dr. Jean-Jacques Konadjé, la tenue de la 5e édition de la Session internationale de réflexion stratégique revêt plusieurs enjeux. Ce sera donc « une occasion pour les experts militaires et civils originaires de différents pays d’échanger autour de problématiques qu’ils ont en commun, d’identifier les défis qui s’imposent aux armées de leurs pays, lorsque celles-ci sont sollicitées pour des missions de sécurité intérieure et surtout de faire des recommandations concrètes », précise-t-il. Il s’agit, insiste-t-il, de développer la pensée stratégique sur le continent.
Pour rappel, l’Institut d’études stratégiques et de défense est né en 2013, de la volonté du Président de la République, son excellence Alassane Ouattara, qui, dans le cadre de la mise en œuvre de la Réforme du secteur de la sécurité, a bien voulu doter la Côte d’Ivoire d’un outil de réflexion stratégique. L’IESD a entre autres pour missions principales de: Promouvoir l’esprit de défense nationale et le lien armée-nation ; Vulgariser la réforme du secteur de la sécurité ; Diffuser la politique de défense et de sécurité au niveau des cadres dirigeants ; Analyser les questions sécuritaires dans une vision globale.

SOURCE: CELCOM-DÉFENSE